Chakra Coeur - Anahata

Le chakra du Coeur est le quatrième chakra. Localisé au niveau de la poitrine au niveau du sternum, il est au centre du système des chakras. Il fait le lien entre les chakras terrestres et spirituels.


En sanskrit, il s'appelle Anahata, ce qui signifie "son qui est produit sans que deux objets s'entrechoquent" , il signifie également "non frappé, non blessé, frais et pur".




Ce chakra est le centre de l'amour. Sa couleur est le vert ou le rose.

Son élément est l’air et ainsi son énergie est particulièrement associée à la respiration et à ses mouvements. Il est associé à l’amour, la compassion et au fait de se lier aux autres et à soi-même. De la même manière que l'esprit et la matière sont combinés, Shiva et Shakti sont unis à l'intérieur du coeur.


Nous atteignons le point central du système des chakras. Même dans notre langue, le coeur fait référence au centre des choses, à leur essence, à la vérité fondamentale, comme dans l'expression "aller au coeur du problème".

Le coeur est notre centre spirituel, le lieu qui unit les forces provenant d'en haut et d'en bas, de l'intérieur et de l'extérieur.

Le devoir du quatrième chakra est d'intégrer et d'équilibrer les différents aspects de notre être.


L'amour que nous ressentons au niveau du chakra du coeur est nettement différent de celui, plus sexuel et passionné, du deuxième chakra. L'amour sexuel est orienté vers un objet - la passion est stimulée par la présence d'une personne en particulier. Dans le chakra du coeur, l'amour n'est plus lié à un stimulus extérieur mais est vécu à l'intérieur comme un état de l'être. Ainsi, on irradie vers l'extérieur, apportant amour et compassion à tout ce qui entre dans notre champ. L'amour peut émerger avec le sentiment profond de paix qui provient de l'absence de besoins, avec un acceptation enthousiaste de notre place dans le monde et la joie rayonnante qui naît de l'harmonie intérieure. Contrairement au deuxième chakra avec la nature changeante de ses passions transitoires, l'amour du coeur est durable, éternel et constant.


L'amour, comme le pouvoir, est une chose que nous voulons tous et dont nous avons besoin. Peu d'entre nous ont l'impression d'en avoir suffisamment. Beaucoup en ont peur. Presque personne ne le comprend. Cependant, nous le cherchons tous et, lorsque nous l'avons trouvé, nous évaluons notre vie en fonction de lui.

Quelle est cette force mystérieuse? Pourquoi a-t-elle un tel pouvoir dans notre vie?

L'amour est une force unificatrice : elle attire les choses et les maintient en relation entre elles.

L'amour et l'approbation sont fondamentaux pour notre croissance personnelle puisqu'ils favorisent l'acceptation de soi, un pas nécessaire vers l'amour-propre.






La guérison


" Consciemment ou inconsciemment, chaque être est capable de guérir lui-même et les autres. Cet instinct est inné chez les insectes, les oiseaux et toutes les bêtes, à part l'homme. Tous ces êtres trouvent leur médecine et guérissent eux-mêmes et les autres de diverses manières. " Soufi Inayat Khan


Guérir signifie rendre complet. Si le chakra du coeur est l'intégrateur et l'unificateur, il s'ensuit qu'il est également le centre de la guérison. En effet, l'amour est la force guérisseuse suprême.


En remontant vers le chakra du coeur, on rencontre les bras. Debout, bras écartés, le corps forme une sorte de croix, dont les quatre branches se croisent au niveau du coeur. De la même manière que les jambes sont liées au premier chakra, les bras font partie intégrante des chakras du milieu.

Les canaux internes des bras contiennent trois des quatorze canaux d'énergie chinois, appelés "méridiens". Ces méridiens correspondent spécifiquement au coeur, aux poumons et au péricarde (la membrane qui recouvre le coeur). Ils sont tous importants pour le chakra coeur et amènent l'énergie de ce centre jusqu'aux bras et aux mains.


La respiration - Le coeur de la vie


Un être humain normal respire entre 18 000 et 20 000 fois par jour, inspirant en moyenne 22 500 litres d'air. En termes de poids, c'est 35 fois plus que ce que nous ingérons sous forme de nourriture et de boissons. Nous pouvons vivre des semaines sans manger, des jours sans boire mais seulement quelques minutes sans air.