Chakras et nadis

"Chakra" est un terme sanskrit qui signifie "roue" ; il fait par là-même référence au cercle et au mouvement. Ce sont des centres énergétiques dans lesquels se développe une force vitale subtile appelée Prâna. Lorsque l'on parle des chakras, on évoque les aspects subtils, physiques et émotionnels de ces centres.


Ils se situent le long de la colonne vertébrale et sont les points d'intersection des nâdis, dans lesquels s'écoule également le prâna.





Un réseau énergétique :


Visualisez un réseau électrique parcourant le corps: les nadis sont les fils conduisant l’énergie vitale (prana shakti) et l’énergie mentale (manas shakti), et les chakras sont des sortes de carrefours plus ou moins importants. D’après le Tantra, nous avons 72000 nadis dans le corps.

C’est à l’intersection de 21 nadis que se forme un chakra principal et l’intersection de 14 nadis forme un chakra secondaire.

La purification des nadis est essentielle puisqu’elle assure la circulation du prâna.

En effet, tout blocage de l’énergie vitale au sein même de ces "tuyaux" d'énergie peut se traduire par des maladies organiques et mentales.

Aussi, la pratique des asanas (postures), les techniques de Pranayama (respiration), les Yamas et Niyamas ainsi que la méditation et la concentration aident à la circulation et à l’équilibre de l’énergie par une purification et un renforcement des nadis.





Parmi ces nadis, trois sont donc particulièrement importants. Ils sont ida, pingala et sushumna.

Ida (gauche): considéré comme le canal lunaire, il contrôle les activités du mental.

Pingala (droite): considéré comme le canal solaire, il contrôle les activités physiques.

Sushumna est le canal central dans lequel circule l’énergie spirituelle ou Kundalini.


Ils sont intimement liés puisqu’ Ida et Pingala s’enroulent autour de la colonne vertébrale qui est elle-même le siège de sushumna.





On compte sept chakras majeurs :

- Muladhâra-chakra, la "racine", qui se situe à la base ; - Svadhisthâna-chakra, au niveau du sacrum ; - Manipûra-chakra, chakra du ventre situé au-dessus du nombril ; - Anâhata-chakra, dans le coeur ; - Vishuddha-chakra, dans la gorge ; - Âjna- chakra, situé dans l'intervalle entre les sourcils ; - Sahasrara-chakra, qui se trouve au sommet du crâne.


A chacun de ces chakras correspondent différentes caractéristiques spécifiques que vous pouvez trouver dans mes autres articles.

A la base, dans le muladhâra-chakra, se trouve l'énergie subtile, la Kundalini, une énergie dormante (l'énergie primaire, la shakti – puissance féminine -, la conscience pure ). Certaines écoles placent la Kundalini dans le Svadhisthâna-chakra. Le prânâyâma, comme les âsanas, les visualisations et la récitation de mantras, sont autant de pratiques qui visent à ramener cette énergie vers les centres, à la r